Mission / mise en sécurité des populations vis-à-vis des risques de chutes de blocs

Mise en sécurité des populations vis-à-vis des risques de chutes de blocs

Les chutes de blocs : un risque à prendre en compte dans un site très fréquenté

La prévention des risques naturels auxquels les gorges du Tarn et de la Jonte sont exposés, aussi bien les chutes de rochers sur les inondations, est une priorité reconnue par l'État comme par les élus locaux.

Le PPR, un outil pour mesurer le risque

L'État doit en particulier assurer la prise en compte des risques dans l'aménagement des territoires à travers l'élaboration des plans de préventions des risques (PPR). Il a ainsi prescrit le 28 novembre 2002 le PPR « chutes de blocs » sur 13 communes des gorges du Tarn et de la Jonte : Ispagnac, Quézac, Montbrun, Sainte-Énimie, Laval-du-Tarn, Saint-Georges-de-Lévejac, la Malène, les Vignes, Saint-Rome-de-Dolan, le Rozier, Saint-Pierre-des-Tripiers, Hures-la-Parade et Meyrueis.

L'élaboration du plan de prévention des risques (PPR) « chutes de blocs » dans les gorges du Tarn et de la Jonte, menée par la direction départementale des territoires (DDT) de la Lozère, constitue une étape clef pour concilier au mieux les projets de développement et d'aménagement durables des territoires concernés et les contraintes imposées par la prévention des risques naturels.

Relayer l’État et poursuivre les réflexions sur la gestion du risque

En parallèle de l'élaboration du PPR, les collectivités locales doivent s'organiser pour assumer la maîtrise d'ouvrage des travaux de protection d'intérêt collectif exigés par le PPR et mener une réflexion globale et cohérente d'aménagement durable des territoires visant en particulier à la valorisation des espaces exempts de risques.

La structure du syndicat mixte est alors apparue comme pertinente pour gérer la problématique des chutes de blocs (maîtrise d'ouvrage d’études, de travaux, d’entretien et de surveillance des ouvrages de protection) et les communes concernées par le PPR ont souhaité lui confier cette compétence.

Le syndicat mixte pourra également être mis à contribution pour préparer les programmes d'aides financières susceptibles d'accompagner les collectivités locales.

La mise en œuvre de cette compétence reste complexe et se fera en collaboration étroite avec les services de l’État.


Contact :
smgs.tarnjontecausses@orange.fr
04 66 45 09 74 ou 04 66 48 47 95